La compagnie

La Compagnie Angela Laurier voit le jour en Août 2006 en Basse-Normandie afin de permettre à Angela de mettre en lumières des thèmes plus personnels.

Historique

En 2007-2008, Angela Laurier se consacre à la première création de la Compagnie : « Déversoir » créé en janvier 2008 aux Subsistances de Lyon. Une oeuvre qui s’introduit au coeur de la schizophrénie et qui réunit pour la première fois sur scène Angela et son frère Dominique.

La Compagnie poursuit l’aventure avec un nouveau spectacle « J’aimerais pouvoir rire ». Le spectacle est mis en scène par sa soeur Lucie Laurier. Toujours dans la veine autobiographique, le spectacle est créé le 11 février 2010 au Théâtre National de Chaillot à Paris.

Le troisième spectacle d’Angela Laurier, «L’Angela Bête», est présenté aux Subsistances à Lyon les 28, 29 et 30 juin 2012. Laissant derrière elle son univers familial pour se concentrer sur son personnage, elle y retrace sa vie d’artiste et les étapes importantes qui la jalonnent. Entre comédie musicale, danse, acrobaties et stand-up, elle opère y un virage à 360°.

En 2015 pour «Artpiste» (Théâtre d’Arles), Angela Laurier s’éloigne pour la première fois de la scène. Elle signe le spectacle mais laisse le plateau à un duo harpiste – fil de fériste.

En 2016, débutent les premières répétitions du futur projet de la compagnie La mère, la fille et la simple d’esprit, un projet de transmission et de compagnonnage réunissant trois jeunes artistes de cirque (contorsion, cerceau aérien, mat chinois…) et un musicien compositeur.

Récompenses :

  • 2005 : Prix Beaumarchais de la SACD pour l’écriture de Déversoir.
  • 2013 : Prix S.A.C.D. dans la catégorie Arts du Cirque.

En savoir plus :